©2019 by Les Gourmets de Lettres. Proudly created with Wix.com

Pierre Paraire

Biographie

Né le 30/03/64   Humaniste dans l’âme.

 

« Il n'est pas un seul jour où le brasier fugitif de la création n'éclaire un petit coin de nuit » telle est sa devise. 

 

Il veut être le témoin de son temps ou de la vie, tantôt dans des mots couleurs chaudes orangées, bleutées, sombres, effleurées ou peignées, avec ce simple plaisir de créer et de se retrouver devant une page blanche.

Ainsi, ne pas savoir, il glisse sur les chapitres de façon instinctive.  Il laisse à chacun ce droit à une dégustation des mots attablés et imagés. Il est dans sa palette de phrase, avec cette approche qui lui est propre. C’est un dialogue pour qui sait regarder et sentir entre les lignes. Son huile encrée n’est pas avare de tons et de couleurs afin de donner un peu plus de lumière à son but recherché. Chaleur ou noirceur, rien n’est posé ou imposé mais juste là pour jeter de la confusion.  Son écriture est faite dans la combinaison d’un espace restreint. Il obéit à l’optique de ce qu’il peut voir et de la perspective tranquille pour le lecteur.  Il capture ce même mouvement pour le retranscrire suivant son humeur. Il peut déranger et l’esprit doit se perdre pour mieux se retrouver.  Sa plume écrit pour combler une page blanche, et ce creux de blancheur pour la remplir d’un morceau de vie, c’est ce retrouvé, à poil, tout seul dans un livre.  Mais, pourquoi s’en tenir à l’essence la plus profonde de créer et de porter l’écriture en général ? Pourquoi être simplement un travailleur qui dans son imaginaire milite pour un partage ? Celui, de ce que l’œil peut voir, et de ce que l’esprit veut ou peut comprendre ? Aux questions posées, l’écriture est un engagement pour concevoir le monde avec bienveillance. Un monde de création qui demeure dans cette notion dominante et de dépendance que l'on décèle dans son devenir grâce à l’autre.

Résumé "ALBANE ET LE SECRET DU STRADIVARIUS"

L’existence des Obscurantis initiés du mal souhaitent créer un violon parfait « Un Stradivarius ». Ce violon serait capable de dialoguer avec Dieu. Stradivari le maître luthier de Crémone va fabriquer l’instrument du diable. La perfection touche l’innommable, l’indescriptible et les virtuoses du mal névrosés engendrent des actions dont la torture en est le maître mot.

Un chirurgien effectue des expériences médicales sur des femmes et des hommes choisis dans des listes d’individus désignés par les Obscurantis. L’inimaginable demeurait aux portes de la souffrance et les peurs pour la réussite d’un violon d’exception exigeait le silence du secret. L’exemple de cette frange de l’Eglise de Rome faisait exécuter des innocents avec cette seule ambition de toucher le ciel et dialoguer avec Dieu.

Tout indiquait que la musique rallierait peut-être le juste et le parfait et qu’Albane survivrait. L’Ordre des lumières et la loge d’Utopia-Limos comme des justiciers venus d’Occitanie défendraient  avec force, sagesse et beauté, une vérité qui s’affichait avec bienveillance, il s’agissait d’Albane.

Résumé "LE LIVRE ROUGE DES CATHARES"

« LE LIVRE ROUGE SES CATHARES »  est une histoire « Cathare » qui se déroule en Occitanie. Depuis des siècles, les hommes restent figés dans le mal. L’Histoire se répète sans que nous puissions apprendre de nos erreurs. De la Cisjordanie à New-York en passant par l’Occitanie, le temps et les époques se font l’écho de l’intolérance des hommes.

L’histoire renaît et les éminences des « Parfaits », exigeants et passionnés, vont tout faire pour retrouver le Livre Rouge des Cathares. L’existence de ce manuscrit, ancien de plus 1000 ans, va mettre à mal la stratégie d’une Église Catholique qui a menti pendant des siècles sur ces préceptes. Au travers des guerres, un inconnu, GUYLHEM est choisi par les évêques cathares afin de protéger les « Parfaits » et leurs traditions. L’instinct de GUYLHEM va aux grès des mots et des paysages d’Occitanie nous faire comprendre le passé pour un meilleur avenir. »

Résumé "PASSEPORT DES GILETS JAUNES"

Ce livret intitulé « Les GILETS JAUNES » demeure une réaction à l’actualité qui nous demande d’être actif. Cette large diffusion, celle de ce passeport à pour but d’en devenir le symbole. Son édition, sous un format de type PASSEPORT est cette approche rédigée, celle des valeurs et des droits qui fondent l’identité d’une cohésion.

Ce PASSEPORT, par son ambition, demeure une action où chacun peut se retrouver sans violence. Le dialogue et l’écoute en sont les fondements. Cette action est une voie individuelle et collective à la fois. Détenir ce passeport comme une charte unique a pour objectif un éveil collectif par la reconnaissance d’une appartenance à un groupe et à des idées.