GOURMETS DE LETTRES Association littéraire à Toulouse (Haute-Garonne)
www.gourmetsdelettres.com

   
     
 

 
 
 

Les auteurs de l'association
"Les Gourmets de Lettres"

Les AUTEURS inscrits au Salon des Gourmets de lettres en 2018

Monique Thomières

Je suis née à Carcassonne, dans l’Aude et ai passé les meilleures années de mon enfance dans le village de Thézan les Corbières dont j’ai encore l’odeur des garrigues dans le nez.
Après des études de droit, je me suis engagée dans une longue, sinon brillante carrière à La Poste, puis chez Orange.
Depuis presque 30 ans, je coule des jours heureux en notre bonne ville de Toulouse. Entre deux randonnées, je m’adonne à la fréquentation régulière et assidue de l’Atelier d’Ecriture Equipage où je retrouve, toujours avec un égal plaisir, un joyeux bataillon d’amoureux  de la rédaction littéraire.
J’ai écrit 2 livres, « Le sens dessus dessous des apparences » (Az’Art éditions) et « Jaune cerise » (Evidence atelier éditions).

Titre : Le sens dessus dessous des apparences

Ce livre est un recueil de textes courts, qui avec humour et tendresse évoquent les sujets les plus divers.
Le fil conducteur est la recherche de tout ce qui peut se cacher sous les apparences.
Indépendantes les unes des autres, les histoires se lisent dans n’importe quel ordre.

Titre : Jaune cerise

Jaune cerise est un roman relatant avec humour et causticité les mésaventures de personnages hauts en couleur.
Ils sont étudiants, restaurateurs, employés, veuve professionnelle d’officier …
Agathe et Djibril, amoureux anticonformistes, Marc et Den leurs amis gay, Alsace, vieille dame pittoresque, Justin à la découverte de l’amour vrai avec Clémentine et Jean, canard boiteux de l’équipe.
Enfin Canaille, 5 ans, jamais à court de facéties, nièce adorée de Djibril.
Ce petit monde se côtoie, vit, rit et pleure jusqu’à la fin, heureuse bien sûr, de leur histoire.
Leurs désirs, leurs passions, leurs blessures aussi, invitent à la sympathie, voire à l’amitié.
Chaque personnage arrive, plus ou moins consciemment, à un carrefour de sa vie, et sous son apparente légèreté sont évoquées les choses profondes de la vie de tout un chacun.